Report abuse

désolé Colette, à écrire ce genre de texte j'ai...

×