Aimer

aile68

Aimer, ce sentiment qui illumine tout être soudain, le rire devient facile, les mots volubiles, et l'on se demande ce qu'il adviendra de cet amour naissant. Se donner le droit d'aimer, encore et toujours, c'est le secret de la vie, quand on l'a compris, on veut le dire au monde entier mais on se tait car ce n'est pas convenable. Ce n'est pas comme dans les films où l'héroïne crie de joie quand elle est amoureuse, en vrai on le dit en secret à sa meilleure amie ou à sa soeur en se demandant qui fera le grand pas décisif. On veut bien tracer des petits pas comme les moineaux dans la neige pour montrer qu'on existe, mais qui ose faire l'invitation qui déclenchera tout? 

Aimer, ce petit mot simple qui fait rougir ou sourire, fait battre le coeur des filles timides ou hardies, on devine ce sentiment chez les personnes qui n'osent se regarder, se parler, qu'il peut être lourd alors ce sentiment d'aimer! On fait passer du temps, on veut saisir sa chance, la perche qu'on nous tend pour qu'un jour on se jette à l'eau.

Tomber, on l'espère, sur le bon numéro, comme à la loterie, tomber sur un chiffre gagnant. Se connaître sur les bancs de l'école ou sur les bancs publiques, on a toujours l'impression d'être seul au monde quand on se laisse conter fleurette. Moi j'ai une famille et des ami(e)s, et un numéro de téléphone qui attend d'être composé. Je décide de me cacher derrière un texto. Tête en l'air, étourdie, ou lapsus révélateur, j'envoie mon message sans préciser mon prénom. Tant mieux ou tant pis, mon destinataire rappellera ou non. Je peux me noyer dans l'anonymat ou choisir de répondre. Il voit beaucoup de monde, il ne répondra peut-être pas. 

Aimer,  ce petit mot qui fait rire ou souffrir, qui empêche parfois de s'endormir ou d'être heureux, je le saisis sur l'écran de mon ordinateur et tombe sur la définition suivante:

"Qui fait preuve d'amour."

Amour: Sentiment amoureux pour quelqu'un ou amour filial par exemple, affection que l'on voue à quelqu'un.

J'ignore pourquoi j'envoie machinalement un deuxième texto à la personne pour qui je soupire en écrivant ces mots:

"Qu'est-ce que l'amour?" et cette fois-ci n'oublie pas de citer mon prénom.

Cette fois-ci mon destinataire me répond:

"Quelqu'un qui oublie de mettre son prénom", ce qui me fait sourire.

Aussitôt je renvoie le texto suivant:

"Et quelqu'un qui lui répond"

"Peut-être..."

"Chercheriez-vous à faire des mystères?"

"C'est aussi ça l'amour, et pour vous je veux bien en faire un millier!"

"Oserais-je penser que vous m'aimez donc tant?", je lui écris, ivre de joie.

"Bel esprit de déduction!..."

C'est ça aussi l'amour, des phrases qu'on décode avec surprise et joie comme des devinettes amoureuses jusqu'à décrocher "the" rendez-vous qu'on espérait tant.

Question: "Qu'est-ce que l'amour?"

Réponse: " C'est rester en connivence avec son aimé, s'exprimer à demi-mots, puis laisser parler le silence sans jamais raccrocher."

Report this text