Alchimie du silence

Francis Etienne Sicard Lundquist

Sonnet

La nuit jette son voile au pied d'un boqueteau

Dont les ramures d'or illuminent la plaine

D'un embrun de soleil et d'un bourron de laine

Où se glisse en fuyant un secret serpenteau.

 

Le miel descend du ciel aux saveurs de gâteau

Dégoulinant d'un sucre ambré de porcelaine

Que des papillons blancs cendrés de marjolaine

Déversent goutte à goutte au bord d'un écriteau.

 

Quelques mots effacés par le souffle d'un ange

Tarissent l'eau des puits enveloppés d'un lange

Comme un vernis d'émail autour d'un encensoir.

 

Des bouts de mosaïque éparpillent le vide

Sur le sable nacré d'une feuille de soir

Puis brûlent le brouillard d'une lèvre impavide.

 

Francis Etienne Sicard Lundquist ©2017@Shortédition

 

Report this text