& si je travaille ?

Alice Gauguin Bis

& que feras-tu, si je travaille ?
encore qu'à 14 heures, tu bailles ?
Et ton chagrin, comment tu l'brailles ?
Je touche sensiblement, là où aïe aïe

Je crains les 35 heures
Je les compte, grandes peurs
Comment de tout ce temps, cacher ses pleurs
Vivement la débauche, que ce soit l'heure

Aller bosser avec le stress
Et les médocs de la détresse
C'est enfin entrer dans cette société en laisse
Se mettre en avant, et plus en baisse

J'suis jeune, je voulais travailler, j'étais ambitieuse
J'ai appris que ce n'était pas forcément mon truc, j'en fus soucieuse
Continuer à se battre, faire sa précieuse
Mais si c'est pour vous rendre une tâche, qui ne frôle pas la merveilleuse...

Trop de perfectionnisme
Affecte mon prisme
Ais-je fais trop d'études, d'académisme ?
Vais-je en faire une rupture d'anévrisme ?

Cela sera la prochaine vérité...
Un conte j'espère, sans véléité...

Allo maman bobo,
Je n'sais même pas faire le robot
Pour faire des tâches redondantes
Même celles ci, me hantent...

Signaler ce texte