Attente

arzel

une scène du quotidien


                     Dans la salle d'attente des infirmières

                     Trois hommes autour de moi:

                     Chacun supporte l'attente

                     Comme il peut...

                     Celui qui me fait face 

                     Tient dans sa main droite

                     Un porte-feuille et un papier

                     Une ordonnance probablement,

                     Sa main gauche supporte sa main droite

                     Posée sur son ventre.

                    Il ferme les yeux

                    Et semble s'endormir.

                    Chez celui qui est à ma droite,

                    Des gestes répétés traduisent l'impatience

                    Les mains sur les genoux,

                    Il les écarte, les rapproche,

                    Sur un rythme jazzy.

                    Le troisième essaie de trouver

                    Un passe-temps,

                    Il se penche sur la table

                    Saisit une feuille

                    Mais elle n'est guère intéressante

                    C'est l'horaire des infirmières.

                    Il la repose, se redresse,

                    Dans ses tongs, ses orteils s'agitent,

                    Il se gratte la tête.


                    Et moi, pour passer le temps,

                    J'écris, j'écris...

       

Report this text