AU POÈTE DE MARBRE

kephas

Fin de régne...

À deux pas de la gare au jardin de la ville (*)
Près d'une mare, à l'orée de grands arbres
Trône un poète sur sa chaise de marbre
Guettant les passants de son œil subtil.

La poésie est un écrou qui scellera tes pas
Un trophée de houx plus que de laurier
Jamais elle ne te laissera en paix
Chaque jour sera un nouveau combat.

Aime simplement ces voyelles, ces consonnes
Car lorsque tu auras quitté cette terre
Et que tu ne seras plus qu'un mystère
Ce sont ces fers qui seront ta couronne.

Ke.

(*) Jardin alexandre Ier

  • A moins d'être un poète reconnu, tous les écrits seront emportés, à tous jamais, disséminés par les vents aux quatre coins de l'horizon...

    · Ago 16 days ·
    Louve blanche

    Louve

    • C'est bien possible ! Peu importe !

      · Ago 16 days ·
      Kephas 1974

      kephas

  • suis allé consulter
    https://toulon.fr/toulon-pratique/article/jardin-alexandre-1er-entre-passe-modernite
    intéressant !!!
    Epoque où nos (chers) grands labos n'existaient pas

    · Ago 16 days ·
    Autoportrait(small carr%c3%a9)

    Gabriel Meunier

    • Inspiré de la statue du poète françois Fabié qui trône à l'entrée du jardin !!!!

      · Ago 16 days ·
      Kephas 1974

      kephas

  • Très coulant...J'aime...
    Curieusement je n'arrive pas à savoir si c'est ptimiste...ou plus noir...Mais la question n'est sans doute pas là

    · Ago 16 days ·
    Autoportrait(small carr%c3%a9)

    Gabriel Meunier

    • Des mots simplement, qui ont fixé l instant...qui m'a paru une éternité

      · Ago 16 days ·
      Kephas 1974

      kephas

Report this text