bazar amoureux

Neptune

Casser mes ongles sur des verres abîmés,

Ronger ma peau frêle sur des tempos rythmés,

T'admirer nue, à la volée,

Te faire danser, boire pour t'oublier,


Claquer les talons,

Les entendre résonner sur ton perron,

Me casser des centimètres carrés de ton corps,

Me casser habilement dans l'aurore,


M'imprégner de ton odeur féminine,

Et de tes accents parcourant mon échine,

Regarder tes larmes couler le long de tes joues éclairées,

Par les réverbères allumés,


Ton sang chauffant ta silhouette déjà enivrante,

Je me laisse surprendre par cette envie suffocante,

Désirer ton corps,

Lécher chacun de tes pores,


T'aimer, te désirer, te regarder, te déguster,

Par ce que tu n'es pas qu'une femme à dérober,

Un cœur tendre à cajoler,

Pour quelques nuits de souffles éreintés.

Signaler ce texte