BB-CC-GG

Jean Claude Blanc

piqûre de rappel, aux potes de Poutine, artistes sur le retour, français qui vantent la Russie, sauf qu'ils se dorent la pilule sur la Côte, un baril de Vodka est bien meilleur qu'un baril de pétrole

                  BB-CC-GG….. B. Bardot, conne, comme Gégé

 

On reste médusés, la France, il veut quitter

Retraite de Russie, pour sauver ses roupies

Le Raspoutine gaulois, bien sûr se débine

De cette publicité, s'en serait bien passé

 

Voilà qu'ex-beauté, va le rejoindre, très vite

Abandonnant ses ânes et sa ménagerie

Faudrait se les marier, Brigitte conne comme Gégé

Vacciner leur union, BB-CC-GG

 

Un acteur en déboire avec une vieille peau

Une promise cuitée avec un dur poivrot

Vont pas se reproduire, soyez-en rassurés

Juste nicher leur gousset, dans l'antre du KGB

 

J'ai trouvé le sujet, de leur prochain navet

Des héros de James Bond, en plus détériorés

Pas question de voltige, pas même de fort niquer

N'en ont plus la carrure, jouer les jeunes premiers

 

Remarquez, chez les slaves, on n'est plus à ça près

Le peuple, on lui sert que des séries usées

Jadis monstres sacrés, aujourd'hui cons sacrés

Ont pris de la bedaine, les russes, vont combler

 

Même au musée Grévin, on n'ose plus les montrer

Une mémère boursouflée avec ventripotent

Santons ratatinés, de nos années yéyé

Ont pris de l'embonpoint, en se gavant d'argent

 

Cadeaux venus du cœur, ce sont les seuls qui comptent

A Poutine, nos étrennes, on a bu notre honte

Nos marionnettes gigognes, se démontent, toutes en miettes

Vont s'empiler sans peine, au pays des soviets   

 

La générosité, on connait le couplet

Cette fois, plus que jamais, solution vide grenier

Ça nous rapporte rien, on est débarrassés

Surtout gardez-les bien, poubelles en sont gavées

 

Le « garçu », parvenu, avec une morue

Vont faire un drôle de couple, sur place immaculée

Un godet de Vodka, pour en faire la réclame

Ils seront les vedettes, des clips de l'entracte

 

Brigitte, la barjot, conne, comme ses pieds

Piqûre de rappel, à nos valeurs ancrées

Histoire de châtier, tous ces bénéficiaires

Leur carte d'identité, le fric sans frontière

Peut-être l'âme à Delon, va leur servir à boire

Et même pour pas un rond, leur tenir le crachoir

Plus vite, on s'empiffre, plus on blâme son corps

Artistes sur le retour, vedettes après leur mort

 

Sauvez les BB phoques, en oublie les biafrais

Se dore la pilule, villa à Saint-Tropez

Le climat va changer, si jamais tu émigres

Sur les plaines glacées, isba couverte de givre

 

BB et le GG, BD, toute trouvée

Baleine bien gonflée, rentier fin aviné

Chers caricaturistes, je vous tends mes idées

Faites nous rigoler, ils sont beaux à croquer

 

Imposition des mains, sur portefeuille sacré

13% de fisc, ça vaut bien quelques risques

Affronter le blizzard, la Sibérie glacée

D'autant que pour Poutine, êtes bêtes de cirque

 

C'est la mode aujourd'hui, sans cesse, tourner sa veste

Comme des caméléons, on s'adapte au climat

Passeports soudanais, ou éthiopiens visas

Ça ne rapporte rien, qu'emmerdement funestes

 

Sur l'arche de Gégé, on danse, on boit, on rit

Se rassemblent nostalgiques, de leur passé en ruine

Peut-être que sur une île, faudrait les y parquer

Sur l'île Caïman, pour les sauriens nourrir

 

Et même, temps en temps, venir les observer

Dans parc naturel, les voir s'entretuer

Pas les photographier, feraient rater cliché

BB et le GG, espèces protégées

 

Les rats quittent le navire, quand ils sentent le danger

Nous on est vaccinés, parés pour affronter

Le meilleur et le pire, on y est habitués

C'est notre dignité, faire face sans arrêt

 

Avec philosophie, faut prendre du recul

Tourner en dérision, l'exile des faux culs

Ils reviendront un jour, la queue entre les jambes

Pour peu qu'on sorte les armes, que la révolte flambe

 

BB comme con Gégé, JM Jarre même bande

Et Afflelou, ce fou, sont pas de notre engeance

J'en appelle aux Poilus, qui ont leur sang versé

La France et ses valeurs, conjugue le verbe « aimer »

Quant aux itinérants, qu'ils aillent voyager

JC Blanc    septembre 2022  (les potes de Poutine, pas de pot du mauvais côté)

Report this text