BREVE DE COMPTOIR

mysterieuse


Brève de comptoir

En déséquilibre émotionnel, préludes invisibles et émotions camouflées stimulent le vertige de ma féminité.
Il cherche mes repères, sans prononcer un mot, use de son silence pour me déstabiliser. Il exprime un litige sous son regard ambré. Ou bien encore la possibilité d'une confrontation, d'un sensuel duel dont il serait, par orgueil, le vainqueur annoncé.
Une autre que moi baisserait les yeux, combattrait le soldat par la timidité, au pire, le mépris.
Mais pas moi !
Au profit du défi, j'abandonne l'ignorance. Je plonge en abondance mon regard péremptoire dans le sien, lui propose l'adhésion à son jeu perverti par mon insoumission !
Pas un mot, pas un sourire ! Juste le silence et l'affrontement de regards inconnus en solitude charnelle.
L'instant s'immobilise, se teinte d'éternel, la fraction de seconde, où, l'esprit ravageur, je me dirige vers lui, ma tasse entre les mains et le sourire léger.
« Je vous attendais », je lui murmure, en prenant place à ses côtés 
Il murmure « Pardon ? »
Je susurre « Pardon ! » avant de l'embrasser !
L'instant d'après, je me pose une autre question !
« Va-t-il me dénoncer, pour abus »
Sa langue qui roule dans ma bouche me laisse penser le contraire !

...

Report this text