cadaqués

mada

languide.

nue...allongée sur les ardoises noires qui pavaient les maisons en retrait de la mer dans des pinèdes dégarnies...nue....doré de ce brun sourd du soleil de la mer...

nu...aussi... calé sur son coude il me caressait.. sa main progressant sur mes cuisses faisait des haltes haletantes inquiète de désir et de peur sur ma silencieuse inertie.. le ventre sur le sol brûlant je ne voyais que ses luisants cheveux noirs et son sexe turgescent qu'il cachait en croisant ses jambes allongées.. une peau olivâtre un peu rugueuse avare de poils rampait contre moi... j'étais captivée par cette main dont je suivais la pensée quand elle se faisait plus sûre plus pesante...il devait au couteau avoir dix ans de moins et avait encore des émois de jeune vierge..

je n'avais rien à faire..je penserais plus tard.. je le laissais m'aimer...

dessin Toyen

Signaler ce texte