Cambrure

menestrel75

Cambrer ses reins jusqu'à mes mains
Faire de son corps mon chemin
Où elle divague à ses sens excités
Laisser mes doigts l'explorer
Accepter son antre mouillé
Et admirer ma vigueur dressée
Gouter de la langue mon gland
Lui donner l'appétit de  mes tourments 
Happer cette tige bandée 
Et se repaitre de ce bâton parfumé
M'offrir son bas ventre enflammé 
Pour y déposer à mon tour ma langue assoiffée
Me laisser m'abreuver de son nectar velouté
Ressentir mes doigts qui fouillent son intimité
Nous laisser aller à nos dérives sexuelles
Et nous bercer à nos râles sensuels
Arrivés ensemble au point de non-retour
Et finir de nous aimer au petit jour
Fatigués de nos jeux passionnés
Nous endormir ensemble
et nous retrouver dans nos rêves partagés
Signaler ce texte