Carottes

Gabriel Meunier

Les coupes rendent ivres, c'est une vérité première. Tombons alors au fond du puits ; la vérité en sortira (il paraît).

à l'époque du celluloïde

pour ta naissance

tu as pu recevoir

un hochet


Il est de bois maintenant

un bois certifié responsable

la nature en est reconnaissante.

Pour bébés préhistoriques un os faisait l'affaire.


De bronze d'or ou de chocolat

la fonction ne change pas

petit homme

sache

que l'or des sceptres royaux

ignorait superbement

le fer

le fer des grilles de prison

le fer des poignards

le fer des boulets.


Bâtons de maréchal de majorettes

épées d'académicien

crosses épiscopales

trophées coupes diplômes médailles badges rubans

Ordres les plus sérieux les plus farfelus

que d'ordres pour toi

petit homme !


mais rappelle toi bien

titres de noblesse

ou de vieillesse

sont vulgaires

carottes


après il y aura le bâton

et ces beaux légumes

seront cuits

Signaler ce texte