Comme un chanteur

aile68

A ces chanteurs (et chanteuses) qui bataillent pour s'en sortir quitte à se reconvertir.

C'est comme un chanteur qui essaie de  dire  des choses en regardant vers le haut , il doute de lui, veut tourner la page, tout plaquer. Il est heureux malgré tout en dehors de la scène, à la terrasse d'un café, il aime prendre des notes dans un petit carnet, avec son petit crayon il écrit des miettes de sa vie, juste ces petites choses insignifiantes qui prennent un peu de sens   quand on les écoute  même distraitement. Il chante les femmes, les amoureux qui s'enlacent sur les ponts, les hommes,  dans le public il y a toujours quelqu'un pour se sentir concerné. C'est déjà ça. Qu'il écrive sa musique dans sa chambre ou dans un studio, il peut changer d'un été sur l'autre, à la fête de la musique, il regarde passer les trains d'un oeil mélancolique, tout mais pas ça dans ses chansons!

C'est comme un chanteur qui dit les choses en murmurant,  il s'inspire d'une lettre, d'une syllabe, d'un mot, fait des rimes enfin, quand il est inspiré. Y a des romantiques comme lui qui ne dorment pas de la nuit. Il a écrit une chanson un jour, peut-être la plus belle de toutes, il devrait la chanter même à voix basse dans son micro, c'est peut-être comme ça que c'est le plus beau. Autographes, acclamations, applaudissements, les trois fameux A se succèdent comme des bonnes notes sur un carnet. Mais il n'est plus sur les bancs d'école depuis longtemps, c'est pour la musique qu'il a quitté cette dernière.

C'est comme un chanteur qui ne sait pas où il va malgré son succès. Sa maison de disques l'adule, réclame un autre album avec des accents mélancoliques tendance rock, pense que ça va avec son look d'éternel étudiant. Se battre pour soi comme un chanteur indépendant, qui plaît d'abord à son idéal et à sa petite amie, lui chanter au creux de l'oreille les chansons phares de son ascension soudaine ou vivre dans un murmure médiatique avec deux ou trois chansons dans la bouche de quelques fans.

  • Heureux sont les chanteurs qui ne se laissent pas éblouir par les lumières factices...
    Ton texte est réaliste Aile !

    · Ago 5 months ·
    Louve blanche

    Louve

  • Ton texte me fait penser à Ric Ocasek, disparu cette semaine à l'âge de 75 ans. Peu de gens le connaissent en France et pourtant il avait inventé une mode, un style de musique de toute une génération. https://www.youtube.com/watch?v=uVXy7AsjvL4

    · Ago 5 months ·
    Gaston

    daniel-m

  • Il y a du vrai dans ce que tu écris...

    · Ago 5 months ·
    Coquelicots

    Sy Lou

Report this text