Confiné à dégager

James Px.

À Muriel

Avec ton accent poétique sur mon lit

Attendre l'orage l'heure lasse et la pluie

Attendre le printemps les oiseaux et mourir


Eh toi oui toi ton bail me dépasse il faut rire

Rire rire encore de tout de rien de nous

Pleurer avec les yeux rouges un peu beaucoup

Maudit virus si je t'attrape je te mords

Même si l'invisible n'est pas mon trésor

On te découvre sans chercher Ô le chanceux

Moi je te vois dès que les morts ouvrent les yeux

Et me disent James vient nous parler d'amour

Nous partirons sans peur ni regret en plein jour

Sous terre entre quatre planches de sycomores

Avec ce monde imparfait qui nous commémorent


Oh entre toi et moi cher et tendre Covid

C'est une histoire passionnelle et frigide

Sans doute qu'à la fin il doit en rester qu'un

Toi ou moi elle ou moi toi ou elle ou plus rien


Ô comme je t'aime amour lointain et sauvage

Courage courage mon amour oui courage

Dieu me demande si je pense à toi le con

Microscopique guerre sans âme et bouton


Je prie de voir sans être curieux d'aller

La suite suis-je confiné à dégager

Report this text