Copeaux

James Px.

Au-dessus de l'écume 

De la baie des anges 

Dans l'eau marine 

Vogue sur le plasma des disparus 

Une baleine à bosse 

Qui engage son chant de séduction

 

Sur la promenade du temps 

Qui ne s'affiche plus

La violence des écrans

Met en scène machinalement 

Des orgies de copeaux sanguins

Et une fameuse vente aux enchères 

De macarons sexués

Un organe en voie de développement

En un seul clic

La confusion des genres

Une blouse blanche à la croix rousse

Convertie en maitresse d'école

Pour inquisiteur en manque de dons

Une dinde pubère farcie de Botox

Un intellectuel suicidaire 

Dans une caisse de résonance

Un homme au ciel rose et noir

Qui chevauche un âne bâté

Dans le jardin de curé du Saint-Père

Une asiate créole qui rit qui pleure

Et chante à la demande si tu siffles

Une liste non exhaustive de pingouins

Aux hémisphères azimutés


Un mets m'écœure

Les cuisses de grenouilles

Mais plus encore

Les commissaires poseurs

De bombes artistiques

Pour spéculateurs en manque d'oseille

 

Je n'ai aucun plaisir

De détruire pour recommencer


Salut Banksy

Voilà une « massive attaque »

Un pied de nez

En pleine tronche

À l'Alberto Moravia des spéculoos

N'allez pas nous faire gober

Cher Maître et mauvais coup

Que votre marteau

N'était pas connecté

Pour déclencher le mécanisme

De la déchiqueteuse

Ou bien alors la Joconde

Est le portrait craché 

De votre consœur et concubine


La petite fille au ballon rouge

N'a pas de prix

Vous savez pourquoi

 

Il est tard

Je rentre sous la pluie

Recoller les morceaux à la Cyanolit

Là où je peux encore voir son visage

Par la fenêtre 

De l'autre côté

Tout ce que j'aimerai

Quand je me lève aux aurores

Avant de partir

Compter les moutons dans le ciel 

À la feuillure de ses lèvres

Est voir ses yeux rêver

Son cœur carmin s'affoler

 

Le bonheur

N'est pas ailleurs

Report this text