Crás amét qui númquam amáuit / quíque amáuit crás amét.

rosedulas

Crás amét qui númquam amáuit / quíque amáuit crás amét. Demain vive d'amour qui jamais n'a aimé Et qui a aimé demain vive d'amour ...


L'ombre de la terre s'est éclipsée 
Et d'un céleste été
Ecoute le vent murmurer
La prophétie de juillet


Demain vive d'amour
Qui jamais n'a aimé
Et qui a aimé
Demain vive d'amour


Alors répands  le secret
En traversant la mort   
D'une grâce inespérée

L'âme rejoint son corps


Sur la vallée des rois

Ce jour éclaire l'émerveillant

Coule ton aura entre mes doigts

L'extase d'un soleil levant


Paule

17 juillet 2018

modifié le 21.07.2017 


  • Merci. Je suis profondément touchée. C'est d'une douceur, c'est soyeux comme une étreinte.

    · Il y a environ 2 mois ·
    20181209 152214

    carpe-di

    • Merci beaucoup Carpe Di de votre ressenti ... Le titre est tiré d'une magnifique poésie de l'époque impériale dont on ne connait pas l'auteur , elle a été traduite en 2004 voici le lien c'est la Veillée de Vénus - http://bcs.fltr.ucl.ac.be/PerVen/pvlat_trad-2.htm
      Belle soirée à Vous.

      · Il y a environ un mois ·
      7dnp yvmx ce8bgzyo2w6v5xplc 344x254

      rosedulas

Signaler ce texte