crever l'écran

flolacanau

Ma descente à Paris a vu couler la scène

Une larme sur ses joues puis un torrent de doutes

Planté par le décor, les critiques qu'on assène,

fini les premiers rôles, en avant la déroute.


Ma descente en enfer, au bord d'elle est obscène.

On cherche un remplaçant, son désir est knock-out

pour lui donner réplique ; ça me ruine l'abdomen.

Abysses repetita. Que sa douceur me coûte.

Signaler ce texte