Cycle

azraelys

https://youtu.be/ZuG2sGOmjQI?t=103

Les mains enlaçant le vide immense,

Nous aspirons désespérément à l'effleurement

Le regard jeté vers nos multiples déraisons,

Retenons notre souffle lors de cette transe.

 

Debout

                            Au fond du trou

                           

À chaque nouvelle lumière

Le cycle masque nos calvaires,

Étouffe la moindre intuition

Pour ignorer les voix de la raison.

 

Désenchanté

                            Allongé

 

 

Report this text