De la Vie

koya-al-gaad

Dans une existence un doute,

Et la sentence, le poids du souffle

De la vie qu'on porte en nous.

Dans chaque étoile, la volonté de faire une belle courbe

Car la lumière s'agenouille,

Elle se prosterne même en étant Tout,

Elle vient à nous et puis nous touche!...

La douce brise qui nous caresse

N'est pas un reste du bonheur,

Elle a l'odeur des siestes

À l'ombre d'un Saule-pleureur...

Les chants de nos rivières

Désespèrent de nos rêves,

Les âmes de nos ancêtres

S'en remettent à la trêve:

Regarde! Écoute! Sens!

À quel point tout a un sens

Parce que tout est là,

En chaque point de son essence

La vie t'enseignera...

Report this text