Déride-toi! Vieux con!

Bryan V

Tout ici me paraît cynique

L'usure de ce ciel

qui sarcastique

Se fatigue d'être immortel


Déride-toi! vieux con!

On y passera tous, de toute façon!


La longueur de ces pas

Qui ne t'atteignent pas

Et la poésie alcoolique des cernes

Que ces verres me décernent…


Déride-toi! Vieux con!

Déride-toi...


Que se brise l'instant

En pluie de vers

En lambeaux, beaux, tranchants

et éphémères


Et quitte à briser

Un peu de moi

Qu'elle abîme mes poignets

Et mes bras!


Je veux être la sagesse

Au côté de l'attente

Et la folie qui brûlante

Fait flamboyer la jeunesse...


Déride-toi… vieux con...


Et c'est alors qu'en mal d'espoir

Je fuis cette phrase fatidique

Qui d'un ton tragi-comique

Murmure: "Il est trop tard..."

Report this text