Dernier éloge avant effondrement

Alexandre Painset

Paris est mort.

Si Notre-Dame brûle, alors c'est Paris entier qui brûle. Ce n'est pas seulement le bâtiment qui est ravagé par les flammes, mais ce sont nos cœurs à tous. Aujourd'hui, en eux ne réside aucune trace de joie, aucun semblant de bonheur. Il ne reste qu'une triste désolation, et un semblant d'espoir. Nous croyons tous en nos services publics et en leurs représentants, pompiers et forces de l'ordre, qui mettent leur vie en danger pour nous protéger. Mais aujourd'hui, ce n'est pas pour nous qu'ils luttent, ni même contre nous, mais c'est contre l'histoire. Montaigne qualifiait le monde de "branloire", où tout nous semble éternel et figé, mais où en réalité rien n'est stable. Cette œuvre d'art et d'architecture finira en poussière, et nous le savons, mais il n'est pas encore temps d'enterrer notre fière cathédrale. Le temps est à l'espoir et à la confiance car nos confrères sont à l'œuvre pour la sauver. Ce soir, si la cathédrale est sauvée, alors c'est la France entière qui est sauvée. Quel autre monument peut prétendre être aussi Français que Notre-Dame ? Elle est l'un des plus grands vestiges de l'histoire religieuse de notre pays, son parvis est considéré comme le centre de la France, et Victor Hugo lui a dédié son plus beau roman. Il avait d'ailleurs déjà écrit cette scène de brasier sans le savoir.

Malgré cet espoir débordant et probablement abusif, il faut écrire vite ; vite, car si Notre-Dame de Paris s'effondre, ce qu'il faudra écrire sera une oraison funèbre ou une épitaphe. La première m'effraie par son fatalisme, la seconde par sa brièveté. Il faut que quelqu'un écrive au moins une dernière fois en l'honneur de ce chef-d'œuvre, et il faut aussi que ce soit un éloge, porteur d'espoir et de bienveillance.

Juste au cas où...

  • Enfant, c'est le chef - d'œuvre, de Victor Hugo, qui m'a fait découvrir cette belle et majestueuse dame. Elle était si majestueuse. aucune autre ne l'égalait. ça fiche un coup au cœur, c'est terrible !

    · Ago 8 days ·
    Louve blanche

    Louve

Report this text