Des ans paré

douxfoutropforever


Des ans paré

 

J'excelle parfois à me cuisiner

Sur le piano, tranquille, à faire recette

Je m'invite

Avec les ans m'étant sévèrement exercé

Perdu de la tête aux pieds

Fondu dans un moule à manquer

Je me grime

De tous ces procédés

Ces réévaluations à tout au loin envoyer


Tel un maquignon du maquillage

Je prendrais bien le maquis

Mais contre qui lutter ?

Celle qui voudrait m'envahir ?

Celle qui m'a acquitté ?

En attendant j'ausculte les tripes des mots

Pour le plaisir de leur faire avouer

Qu'enfin parvenu à l'arrivée

Il n'y a qu'à recommencer


Quoi qu'il advienne de ce désemparage

De ces années passées en repérage

A travailler le ramage

Bien plus que le plumage,

De cette décrépitude de façade

Tout vibre, tout résonne bien d'avantage

 

Alors tout acquis à cette errance péripatétique

Je fonce et m'enfonce plus loin

Vers là où je n'aurais jamais oser aller

J'ai pris un ticket pour l'envers

Pour revoir le décor faire la cour à mon jardin

Et m'y cantonne

Savourant de délicieux refrains…

 

Je m'empare de mon cœur

Le dépose dans une paume

Où j'espère vous retrouver prête à croquer

Et vous l'offre tel un présent

Qui ne peut attendre demain.

 

 

Report this text