Des pas perdus

douxfoutropforever

Aucune crainte, rien à perdre, tout est là, en impermanence.



Des pas perdus

 

Dans la salle des pas perdus

                             "Une" Danse                                     

Folie Folle emportée par tous les temps

D'une improbable rythmique

De cette musique dodécaphonique

 

Presque pas sage

Juste telle un orage

Nue fût-elle

Une retrouvaille obsessionnelle

Un sermon en gestes

Une chanson obsolète

 

Elle y coule ainsi font

Un tourbillon

La grande pirouette

De ses vœux-girouettes

 Vers l'aphone elle m'entraîne


Un vertige que ce « pas » d'absence

Ces pieds détournés

D'un chemin en guise de salle

Où même éperdue

Où il lui fut bon d'aimer

 

Report this text