Désormais, maintenant

Christian Lemoine

Nous connaissons maintenant les écarts. Maintenant, les fissurations des solidarités ne sont plus contestables. Maintenant, et désormais, la sorte de tolérance que promulguaient les devoirs échoue à être glorifiée par son indéniable impuissance. Maintenant et désormais, la sympathie des auxiliaires n'ira plus caresser l'épaule des sursis. Il en ira de même des prétentions à la dualité. Ou, désormais, les tentations à la neutralité. Car maintenant, nous ne pouvons plus nier les filiations subies, non plus que les engeances à restaurer. Désormais et maintenant, le concret, l'indiscutable. Maintenant, l'évidence famélique contre les soupçons acerbes ou les songes expirés. Désormais, maintenant a seul droit de cité. Maintenant, désormais regarde ses vagues stériles. Maintenant, nous avons mal au ventre. Nous connaissons les rives inconciliables.
  • Tant que le terme de justice aura un sens et pas seulement pour une rime approximative avec punition...l'espoir existera...aux confins de toutes les guerres, les horreurs, les désespoirs, tel le Phénix, il légitime la survie du genre humain….

    · Ago 3 months ·
    Facebook

    flodeau

Report this text