Détaché

david-h

Quand on avance en regardant en arrière
On a l'impression de ne pas avancer 
Jusqu'au jour salutaire
Où l'on se rend compte qu'on a bien changé

Croire qu'on est emprisonné de nos démons
Croire qu'on est abonné à la VDM
Aller de Créations en Déceptions
Et se dire que la vie est belle quand même

Un jour on se libère de ces fardeaux-là
On les porte sur le coeur et on en garde l'apprentissage
Sans savoir si on fera mieux la prochaine fois
Mais on essaiera, parce qu'on a compris le message

Parfois j'ai l'impression d'être une matrice, hors de la matrice
Plus rien ne tourne comme avant
Comme si un ouragan avait dévasté mon édifice
Laissant une vie se reconstruire autrement

Je n'ai plus peur
Ni de toi mon amie la Solitude
Au contraire on a la Friend attitude
Je n'ai plus peur
Ma naïveté s'en est allée
Désabusée de vérités

Mais je me contiens
Comme attaché, retenu par quelque chose
J'ai hâte de me libérer enfin
Aller vers ce qui me tient à coeur, vers autre chose

Briser les chaînes dans nos têtes
La vie ne nous attendra pas
Vivre, vivre. Que ça en tête
Le reste est mort avec toi.

© David.H

Signaler ce texte