Dithyrambique

Kol

Tenue dythyrambique

Ce qui n'est formaté au silence recueil de ce sentiment

Explore ce que toute auspice saurait cité 

Éberlué  par l'origine de ce que ce tact  qu'on ressent

La désignation de ma fonction laisse précité 

Que de bon augure sur ce que j'entends,  la citation bofiniante

Établit ce que j'avais possédé  sans accalmie

Et sur cette tension morcelée que je ne qualifiait d'importance

Une matière s'est greffée en mon nom et dictait ainsi

Que la plus noble des faiblesse peut-être parfois vilipendée

Lorsque tout se soumet dans cette pure cohérence

Mais lorsque on s'éloigne de codes demandés ou amendés

Nous pouvons retrouver un sens à notre vertu

Et cela peu de situations s'en trouve ingénues

Car elles laissent la tension nacrée de force frêle

Mais nous retrouverons ce qui nous portera sur une stèle

Ou le règne s'établira dans une mesure appréciée 

Ou la légitimité retrouvera de l'ordre remercié 

  La teneur est exutoire et nous la comprenons ainsi

Cette situation aimante a un nom respecté à vie.

Report this text