Double cœur

James Px.

Le téléphone sonne

Bonsoir

Vendez vous toujours

Votre double cœur


Vais-je m'évanouir

Sur ce soudain vague à l'âme

Où je ressens des méduses affolées

Me lacérer le corps

Comme une horde de requins

Sur une carcasse abandonnée


 Pourrais-je encore écrire

Infiniment


Dites-moi

Carte mère cruelle et d'or

Qui donne tantôt la vie

Ordonne tantôt la mort

Je distingue

Aucun péril en la demeure

Aucunes fuites dans la coque

Juste quelques vers par l'écran

S'échappent

Où mon lit en fibre de bambous

À mémoire de formes

Cohabite avec mon clavier

Et les cieux

Où le labeur s'épanche

À l'air libre

Cesse de mourir

En creusant ses mots

Vers l'abysse de votre processeur


Parfois loin d'ici

Je me réincarnerai bien

En fleur de coton

Pour finir en drap

Sur les reins d'Aphrodite

En montagnard

Sur le toit du monde

Visage buriné par le sel rose

D'une fille de joie

En berger des nuages

Sur le versant des Dieux

Larmoyant ses brebis égarées

En paysan qui laboure

Son champ de mars

Avec l'Être suprême

En marin d'eau douce

Un jour de célébration

De la résurrection

De ses poésies

Au golfe clair


Si tard pensé

Si tôt rédigé

Oui je vends toujours

Mon vieil ordinateur

Qui garde en mémoire

Mes plus belles pages

  • Voilà

    · Ago 10 months ·
    1338191980

    unrienlabime

  • Beauté du texte comme cette musique en feu d'artifice !!

    · Ago 10 months ·
    Louve blanche

    Louve

    • encore quelques soupçons de poudre

      · Ago 10 months ·
      Blogger libellule

      James Px.

  • Le vent des plus rien s'harmonisent de pluriels qui ornent ses saints d'un élan de sel, les larmes ont pour avant une pluie de "t'es si belle" et vendent les amants pour un arc en ciel...Pour celui qui garde en mes moires, une clé pour mémoire et là fa dièse en langage binaire….au solstice do tonne!;0)

    · Ago 10 months ·
    Facebook

    flodeau

    • de l'idée toujours de l'idée

      · Ago 10 months ·
      Blogger libellule

      James Px.

Report this text