Du matin à la nuit

loic-stenk

Libre au désir où flotte la brise,
Aux parfums, tiède vent cajoleur,
Sur ton cou radouci par ma bise,
J'écris les mots d'un esprit rêveur,

Du matin à la nuit idéale,
Entre nous où tout semble permis,
Aux couleurs des baisers d'une étoile,
Sur tes lèvres, tes seins raffermis,

Avant que le soleil ne se couche,
Allongés autour de grands buissons,
Mes doigts plongent au creux de ta bouche,
Délivrant sur ta peau des frissons,

Du matin à la nuit clandestine,
Quand mes mains chavirent doucement,
Sous le ventre d'un ciel bleu marine,
Vers tes fesses que j'aime ardemment.

Loic Stenk
Le 09 mai 2017

Report this text