D'une page marquée par ta main

rechab





Ce que je lis dans les livres
ne suffit pas à l'oubli de mes pensées :
un récit me captive,        et m'enivre,
assez pour que je puisse m'élancer,
en équilibre sur un rayon de lune
qui vient se poser sur mon lit :

c'est une bonne fortune,
                     trouvée dans le pli
       d'une page marquée de ta main,
une ombre inconnue qui m'appelle :

peut-être celle de ton esprit malin
qui me prête son aile,
         plus légère que le vent
         stationnant derrière la vitre
et toujours murmurant
au-delà des chapitres.

Je te confierai mes rires
et aurai de courage
de partager le plaisir
des mots murmurés
derrière les rideaux de la nuit,
les doigts encrés
des heures enfuies.


RC

Report this text