Écarlate

dentelles-rebelles

Sur les conseils d'une louve à une autre (image du net)

Elle est écarlate

Comme le bouton au point d'éclore

Comme la tulipe attendant l'aurore

Elle est écarlate

Comme une enfant dans les coquelicots

Comme l'effrontée qui a goûté au pavot

Elle est écarlate

Comme la robe de la divorcée

Comme les roses de la femme bafouée

Elle est écarlate

Comme la nouvelle mariée

Pour la première fois dénudée

Elle est écarlate

Comme la fille qui devient femme

Comme la jeune femme perdant hymen

Elle est écarlate

Et pourtant si blême

sa robe immaculée collée sur sa peau

vibrations incontrôlées, le corps à demi-maux

Elle est invisible

Presque fantomatique elle semble

Apparaître d'un rêve étrange

Elle est écarlate

Son pied avance dans la flaque

floc poisseux sur le parquet qui craque

Elle est écarlate

Le poing serre, rien ne sors

Elle avance vers dehors

Écarlate...

Ses yeux dans le vague semblent fixer l'horizon

Elle n'entend rien du mouvement des environs

Elle s'avance jusqu'au saule, s'écroule

à son pied, comme saoule.

Elle se rappelle le conseil du jour :

« Supprimer les gros soucis pour toujours »

Ou « Les effacer « ? ou alors « les oublier » ?...

En tous cas ils s'en sont allés.

Dans ce tourbillons de pourpre et de carmin,

De vermillon, de rubis et de lie-de-vin,

Sa robe éclatante est un joli panaché de couleurs

Qui scintillent sous la lumière de l'arbre qui pleure.

…incolore………..

Sa main lâche enfin le morceau d'acier

Une sirène au loin semble chanter

Un soupire…

Un sourire….

Aujourd'hui est un beau jour

Le soleil est de retour

Report this text