Elle buvait les étoiles

mamzelle-plume

Exercice de style...

Il y avait la brise, éventail solaire, s'engouffrant dans ses cheveux. Le sourire légèrement décousu, les yeux ecchymoses et le teint fiévreux. Il y avait l'emballage éventré des cachetons rosés, les bulles plexiglas et leurs liquides feux d'artifices colorés. Il y avait les nuages, chamallow moutonneux, ils se déformaient, se malmenaient, jouant à saute-mouton avec les étoiles. Il y avait le ciel, plafond cendré, brûlant les vaporeux cotons. Y parsemant comme des trainées de poudres pailletés.

Elle était là.

Indolente et assoiffée. Petite hirondelle perchée, dans sa cage, ficelle poudrée. Affalée sur sa chaise, les jambes comme des épingles à tricoter, elle sirote son énième Lava Flow. La terrasse comme havre de paix, surplombant la ville, elle inhale ses rêves fumés. Reniflant une pincée de rose poivrée, pressant contre ses narines ses souvenirs floués, bâton de réglisse et confiture de pêche boursouflée.

Le ballon doré, se dégonflait, crevant le ciel, il venait s'écraser derrières les montagnes. Spectatrice de sa honte, elle s'englue les sens, touche du bout du nez, les échos de sa chute voilée.

Se délectant de chaque saveur, de chaque note fruitée, elle retrace les contours du verre. Croque du bout des lèvres une fraise, plante un doigt dans la crème de coco, le pour suce, s'en lèche les babines. Elle y shake le magma en fusion, l'agite, le provoque. La lave écarlate, mélange de fraises écrabouillés et de rhum caramélisé, monte et chute. S'excite comme un yo-yo, s'étend et se détend, petit diabolo framboise entre ses cylindres diamantés. 

Finissant son highball d'une traite, le regard embué. Le sol tourne, et ses émotions se dérangent. Le poison alcoolisé s'entrechoque contre les parois de sa caboche, poussière de fée.

Le rhum poursuit sa course, gorge les veines, irrigue l'ocre ensanglanté. Dangereux mais exquis mélange, lorsque ce miel défendu rencontre celui des bonbons magiques. Explosion d'un cocktail interdit, saupoudré d'étincelles sucrées. Les pommettes cerises, elle laisse flirter en douce un souffle haché d'entre ses lèvres rêches.

Ses pensées, dentelles froissées s'éparpillent dans les candies secrets. La bouche pâteuse, son cœur dans les talons, fumant au cigare le rythme de ses pulsions. Elle s'égare, chavire. Imprime le monde, le capture de son regard bleu pâle. Ses paupières s'alourdissent, tout son être s'ankylose.

Tandis que l'incandescente semble s'éteindre. Elle perd peu à peu de sa lumière.

Complètement shootée. Ivre de ses émotions, le rhum âpre engourdissant son corps, anesthésiant son cerveau. Elle observe le ciel, l'obscurité noirâtre l'éblouie.

Déchirant ses longues ailes, la nuit pourfend les cieux. Son teint d'encre la recouvre, tandis que de petites fées s'y suspendent fermement. Elles brûlent, scintillent de mille feux dans la nuit noire. Leurs traînes cramoisies, les fixent, les enduisent de colles argentées. Leurs ailes sont grillées, fébrilement, les petites fées endossent leurs clartés. Lucioles éternelles.

Elles deviennent étoiles.

La lune totalement bourrée, semble elle aussi s'en moquer, dansante dans l'encre bleue.

Les bras ballants et l'esprit morose. Elle divague, observe le spectacle avant de s'y servir une énième dose. Petites pilules fuchsias, rondelle d'orange entre ses dents serrées, elle s'envoie une autre rasade de son cocktail préféré. La combinaison alcool-médicament, comme moyen d'effacement.

Elle souhaite s'envoler. A tout jamais, rejoindre les immortelles étoiles.

Elle cherche à oublier cette fêlure. Cette cassure, qui lui lacère les os et lui brise la peau. Elle s'enfonce un peu plus, à chaque goulée douce-amère. La tête lui tourne, l'estomac incendie foudroyant, les lèvres coquelicots cramés. Ses pensées s'étiolent. Son âme valsant au son des crépitements, ses membres doucement somnolent.

Plongeant son regard dans les cieux, ses faisceaux scintillants l'éclaboussent. La transcendent. Eblouie par leurs lumières mortelles... Elle s'éclipse. Silencieuse.

 

La voie lactée en bouteille, elle était l'ombre inflexible.

 

Celle qui buvait les étoiles.

  • Un très joli style :) vraiment bravo

    · Ago about 4 years ·
    Image

    Hyacinthe Viroulaud

  • Wow! C'est tout ce que je peux dire, c'est juste magnifique. Tes mots sont remplis de puissance!

    · Ago over 5 years ·
    Fond ecran oiseau bleu1

    ninoche

    • Merci à toi, cela me réchauffe le coeur :)

      Au plaisir de te lire !

      · Ago about 5 years ·
      Img 3458

      mamzelle-plume

  • C'est magnifique ! Une prose poétique ! Bref, un poème en prose !

    · Ago over 5 years ·
    Couv2

    veroniquethery

  • Que c'est beau !! Coloré, parfumé, empoisonné. Un cocktail à ne pas diluer. Ce boit tout cru...Vraiment j'aime beaucoup !

    · Ago over 5 years ·
    D9c7802e0eae80da795440eabd05ae17

    lyselotte

    • Merci beaucoup pour ces compliments ! Et ton passage.

      Au plaisir de te lire :)

      · Ago about 5 years ·
      Img 3458

      mamzelle-plume

  • C'est.... TOP! :p
    Très poétique (un peu triste bien évidemment à la fin sinon c'est pas marrant hein?!) - qu'est-ce que vous avez tous avec le mot "Incandescente"? y'a une épidémie je crois. - mais bon, c'est très joli tout ça. J'aime j'aime j'aime.

    · Ago over 5 years ·
    Cat

    dreamcatcher

    • Cette expression va rentrer dans nos annales ! Triste, et oui sinon ce n'est pas si drôle, haha. Tu as raison ! Je puisais dans le vocabulaire lié à la lumière, donc ça me semblait logique mais je confirme, et puis tu fais partie de cette épidémie haha :p
      A mon tour de te dire : merci, merci, merci beaucoup, ça me fait très plaisir. :)

      · Ago over 5 years ·
      Img 3458

      mamzelle-plume

    • J'en fais partie? Oups.
      Mais de rien de rien de rien! (:

      · Ago over 5 years ·
      Cat

      dreamcatcher

    • Yes, ton texte avec cette petite phrase "J'ai failli me taper l'incandescente" haha :p

      · Ago over 5 years ·
      Img 3458

      mamzelle-plume

    • Oui mais je l'ai enlevé (a). Y'en a un autre avec ce mot-là aussi, mais il est en privé!

      · Ago over 5 years ·
      Cat

      dreamcatcher

    • roooooh il était top ce texte :( ! Ah bon, je ne savais pas, normal tu me diras ! haha :p si c'est privé.

      · Ago over 5 years ·
      Img 3458

      mamzelle-plume

    • Non, je l'ai laissé, j'ai juste retiré la phrase "j'ai failli me taper l'incandescente". &Oui, normal! ;)

      · Ago over 5 years ·
      Cat

      dreamcatcher

    • ah, je comprends mieux ! Tu as opté pour la guérison rapide face à cette épidémie haha :p

      · Ago over 5 years ·
      Img 3458

      mamzelle-plume

    • Exactement! J'me soigne plutôt bien d'ailleurs (:

      · Ago over 5 years ·
      Cat

      dreamcatcher

Report this text