Enfa(o)nce

azraelys

Dès nos premières secondes,

Nos paupières, sous l'emprise d'écumes, 

Poussent notre voix, pleine d'amertume, 

À saluer notre nouveau monde.


Lors des premières bouchées,

Nos émotions nous submergent.

Lors des derniers touchers,

De nouvelles plaintes émergent.


Aux premiers pas,

De nouveaux fracas.

Au dernier faux-pas,

Les bras de maman, papa.


Report this text