Epitecte

menestrel75

mais non, je n'ai pas écrit épithète!
Épictète, fameux philosophe stoïcien a dit :
« N'attends pas que les événements arrivent comme tu le souhaites.
Décide de vouloir ce qui arrive... et tu seras heureuse. »
Et aussi, à peu près textuellement, si ma mémoire est bonne :
« Quand tu es sur le point d'entreprendre une chose, mets-toi bien dans l'esprit ce qu'est la chose que tu vas faire.
Si tu vas te baigner, représente-toi ce qui se passe d'ordinaire dans les bains publics.
Tu iras ensuite plus sûrement à ce que tu veux faire, si tu te dis auparavant que tu veux te baigner,
mais que tu veux aussi conserver ta liberté et ton indépendance, véritable apanage de ta nature. »
« Ne demande pas que ce qui arrive arrive comme tu veux. Mais veuille que les choses arrivent comme elles arrivent, et tu seras heureux. »
 
Ne t ‘occupe pas du passé, chère amie. Le passé est le poison du présent et ne sert à rien pour le futur. 
Mets à profit le jour présent sans croire au lendemain
Hâte-toi de jouir du présent sans penser à demain, a dit Horace
Et ne te retourne pas sur le jour qui vient de s'enfuir ni sur les précédents, ils ne peuvent qu'entraver ta marche en avant.
Cela s'appelle ‘'carpe diem'', chère petite amie !
et c'est une philosophie que j'applique depuis des lustres…
Il faut toujours s'évertuer à n'être pas jaloux du passé… et je sais qu'on a tous, peu ou prou, cette faiblesse…
La jalousie est un sentiment humain, je ne le nie pas, mais lorsqu'on s'y laisse prendre, on ne peut qu'en souffrir car la jalousie a un effet pervers : on se retourne sur le temps passé et cela suffit à bloquer notre temps présent et celui à venir.
Je vous le répète, la jalousie est un poison quotidien.
si votre bouche était jalouse de ce que j'offrirais à vos fesses,
oui, je comprends que votre sein gauche jalouse son voisin,
oui, je peux même comprendre que vous deveniez jalouse de ce que je fais ou ferais sans vous,
mais gardez-vous d'être jalouse de ce que j'aurais pu vivre avant vous !
Signaler ce texte