Fantasme

marivaudelle

Une pensée peut-elle être fantasmée?

Oh Monsieur, dans cette soirée 
Qui à peine, aurait commencée, 
Dans cette ambiance feutrée
Aux lumières tamisées,
Comme j'aurais envie de vous,
Assise à ce bar à vos cotés,
Avec la même force que vous m'auriez prise
Quelques instants auparavant,
Face à ce miroir qui de nous, 
N'aurait rien caché.
Projetant notre indécence 
À nos yeux excités et, 
Notre jouissance 
À nos corps affamés.
Je suis tentée de vous toucher
Devant tous ces regards, à l'affût
Du moindre geste dévoilant notre intimité
Envie de porter mes mains à votre braguette
Et d'un geste sûr, 
Ôter votre ceinture, 
Sortir votre sexe de sa cachette
Caresser votre peau,
Pencher la tête et m'offrir ce cadeau 
Oh Monsieur, cette envie 
Qui, entre mes jambes, abonde
Pendant que mes mains, sagement, vous caressent.
Je sens ma chatte en effervescence,
Mon ventre, en guerre contre vous
Quand ma bouche effleure votre cou
Mes seins, dans une trouble impatience
De se montrer, de me jeter dans cette indécence
Que me donnerait  sur place, votre jouissance !
Monsieur, à cet instant précis
Mon envie est de vous sucer  !

Report this text