Feu de paille

li-belle-lule

une fin d'aimer


Je t'ai aimé à la folie,

Je t'adorai comme on respire,

Oui je te voulais dans ma vie,

Tu m'as fais connaître le pire,


Tu ne t'intéresses qu'à toi,

Tu es artiste, et le meilleur !

Tu as fais ci, tu as dit ça,

Tu connais tout, tu me fais peur !


Ta vie n'est pas celle dont tu rêves,

Ta réalité est très sombre ;

Tes jours ont perdu leur sève,

Tes espoirs ne sont plus qu'ombres ;


En restant, je coule avec toi,

Je t'ai quitté, le cœur bien lourd,

J'étais si bien au creux de toi,

Mon cœur désormais reste sourd.

Report this text