Genèse

Francis Etienne Sicard Lundquist

Sonnet

la vapeur de souffre échappant d'une étoile

Une main puise l'or dans un sac de coton

Et sème la lumière à grand coups de bâton

Sur l'ardoise d'un ciel tendu comme une toile.

 

Des débris de cristal abrités sous un poile

Couvent l'éternité derrière le fronton

D'une bâtisse en flamme où s'éveille un triton

Au cœur d'un souterrain obstrué par un voile.

 

Face au vent de la nuit se dresse l'infini

Dont la noire dentelle orne le corps bruni

D'un astre consumé par un ruisseau de braise.

 

Or déjà le matin se glisse entre les draps

D'un tisserand de mots qui remplit de crachats

Tous les trous de l'azur au bord de la fournaise.

 

Francis Etienne Sicard Lundquist ©2017@Shortédition

 

Report this text