Hasard, n°29

menestrel75

« Tais-toi donc, bavarde ! Savoure, apprécie, goûte ton trouble, ton exaltation, je sais ce que tu penses, ce que tu tentes de visualiser… Mais tu ne verras jamais ce que je viens de voir ! »
**********          **********          ***********
« Je ne peux pas me taire, l'émotion, les sensations me bousculent, non, c'est vous qui me bousculez…
Pourquoi ne verrai-je jamais ce que tu viens de voir ? »
J'éclatai de rire.
« Je ris, non pour me moquer de toi, petite amie, mais parce que tu n'es pas contorsionniste… Et qu'il t'est donc impossible de regarder toi-même ton séant, tel que j'ai pu le contempler ! »
« Je suis bien dans tes bras, comme si tu me protégeais, de moi, des autres…
Mais tu es incapable de me protéger de toi. »
« Nous sommes de mauvais citoyens, peu soucieux de l'écologie, toute cette eau que nous gaspillons !
Non, ce n'est pas du gaspillage, c'est aussi une sorte de renaissance… Ne te sens-tu pas renaître ? »
« J'adore cette eau chaude, ta propre chaleur contre ma peau ! Oui, comme si je renaissais. Plus exactement, je nais à la sensualité, je nais aux plaisirs, tu me fais naître. »
 
Ses bras autour de mes épaules, elle ondulait contre moi, comme si elle caressait son ventre en le frottant contre le mien. Émouvante et troublante sensation qui se manifestait…
« Je ne comprends plus, je m'échappe, je suis cartésienne, rationnelle, ce n'est plus moi ; que m'as-tu fait ? je suis pudique, j'ai toujours eu en aversion… »
« Ne cherche pas à comprendre, ton esprit est incapable, pour le moment, de comprendre cette espèce de métamorphose. »
 
Elle m'étreignit comme si elle s'accrochait à une bouée. Elle sanglotait doucement.
« J'ai peur de te perdre, c'est irraisonné, on ne se connaît pas,
mais je suis avec toi dans une intimité telle… Vladimir… empêche-moi de pleurer,
non, fais-moi encore pleurer de bien-être, de plaisir… »
 
Elle se recroquevilla dans mes bras, je l'entourai, elle m'étreignit de toutes ses forces, je sentais ses ongles sur mes épaules, dans mon dos, elle pleurait, je caressai ses cheveux, je tentai de la calmer doucement…
« Arrête de pleurer, tu renifles, tu es en train de te moucher dans mon cou… »
Elle renifla un grand coup en se redressant un peu pour me regarder, des larmes plein les yeux …
« mouche-moi alors… » tenta-t-elle de plaisanter… je lui prends le nez dans mes doigts…
« vas-y, ton nez en trompette en a besoin ! »
« Vladimir… j'ai vraiment envie de faire pipi… c'est plus qu'urgent… »
 
Je la repris dans mes bras, caressai son dos, ses épaules, ses reins,
ses fesses, le haut des cuisses, encore ses fesses entre lesquelles je glissai un doigt.
« Fais donc pipi, ma douce Catherine » lui murmurai-je à l'oreille…


  • Je remonte les épisodes de cette nouvelle que je trouve magnifique, bouleversante

    · Il y a 12 jours ·
    Souris au coeur

    Catherine Dufresne

  • Et l'extase est sur le point d'aboutir...

    · Il y a 13 jours ·
    Coquelicots

    Sy Lou

    • Sur le point peut-être, en effet!

      · Il y a 12 jours ·
      Cavalier

      menestrel75

  • Doux et coquin tout à la fois !!

    · Il y a 13 jours ·
    Louve blanche

    Louve

  • Je suis dans l'émotion. Texte superbe, érotisme fort mais délicat

    · Il y a 13 jours ·
    Creersavie

    anna_lise

  • Quand on a un paquet de copies à corriger, comment peut-on se concentrer après avoir lu ces folies qui, en outre, suscitent l'envie d'aller faire pipi? Vous prouvez une fois encore combien vous êtes diabolique.

    · Il y a 13 jours ·
    Mauve

    marivaudelle

    • Je sais, pas la peine de me le dire, j'aurais dû commencer par corriger mes copies

      · Il y a 13 jours ·
      Mauve

      marivaudelle

    • Sans vouloir m'en mêler, je pense que oui, Marie ! rires !

      · Il y a 13 jours ·
      Louve blanche

      Louve

    • J'espère, Marie, que vous avez laissé tranquille votre paquet de copies, jusqu'à avoir fini de lire, d'imaginer... et que vous avez pris le temps de faire pipi!!! Je prends le mot "diabolique" comme un compliment

      · Il y a 12 jours ·
      Cavalier

      menestrel75

Signaler ce texte