Hésitation

Théo Seguin

Premier haïku.

Une incertitude

Un baiser sur une joue

Une nuit sans fin

Signaler ce texte