Il est des matins...

dentelles-rebelles

(mars 2018) eveil

Il est des matins qui appellent à la paresse
Où le vent souffle comme une caresse
Il est des matins ou la lumière glisse
Lentement comme un regard qui s'imisse
Il est des matins ou chaque petite chose
Nous révèle sa sensualité oubliée
Comme la fougue d'un premier baiser
Et ou le gris quotidien semble soudain rose...

Signaler ce texte