Il était une fois. Suite 2

menestrel75

Comme je commençais à vous le conter,
cette magnifique tour, en dépit de son caractère austère,
était devenue le repaire de la belle endormie.
Non, mignonne, elle n'a rien à voir avec la Belle au Bois dormant,
si joliment inventé par Charles Perrault.
Car je sais qu' IL ETAIT UNE FOIS une amoureuse si éprise d'un amant imaginaire qu'elle ne trouvait jamais celui qui lui donnerait envie de descendre de sa tour.
Ou qu'elle aurait autorisé à grimper jusqu'à elle.
« Mais comment sais-tu tout cela sur cette mystérieuse femme ? »
Chut… il ne faut pas poser de questions trop tôt…
Il suffit d'écouter le récit de cette histoire, pas à pas,
Et alors, peut-être, seras-tu l'élue qui pourra en percer le mystère.
« je ne comprends pas. Pourquoi serais-je l'élue ? Elle est bisexuelle ? »
Je ne la connais pas mais je la connais par cœur.
Et je sais qu'elle aussi ne me méconnaît pas.
Je sais que le temps, parfois, lui semble long.
Le silence envahit la tour en son sommet, une étrange clarté résiste à la pénombre.
Un jour lointain, elle m'a dit :
« Il me faut un petit bout d'océan pour l'autre partie de moi qui s'assèche depuis mon dernier cri.
Il me faut un petit bout de terre pour l'autre partie de moi qui pleure depuis ma dernière jouissance. 
Il me faut juste un petit bout de pur
et un grand bout d'impur pour redonner de mes deux mains
une chance au monde de demain.
On dirait comme un rêve qui viendrait de mes entrailles,
une poussée d'espoirs qui se rajouterait à quelques gris, si peu de noir.»
 
Je sais pourtant qu'aujourd'hui, ou peut-être hier,
enfin, depuis un certain temps,
depuis qu'il y a moi, elle se sent fille du feu
La terre, elle ne connaît plus, elle se sent au ciel
Elle n'est plus que feu, braise, incandescence.
« Comment sais-tu tout cela ? Tu la connais vraiment ? »
 
C'est une fée déguisée en sorcière, elle se protège de l'inconnu,
Elle se met à l'abri des élans intenses qu'elle ressent,
C'est une sorcière qui a l'apparence d'une fleur,
de mille fleurs, un véritable bouquet, et son plus cher désir
est qu'un gentilhomme vienne la cueillir et s'enivrer de ses parfums.
 
Pour connaître la suite, suivre les flèches jusqu'en haut de la tour.
Report this text