Incohérence...( 144 )

Jean Marc Frelier


Exopoème...(225851433717)


L'Âme soeur...


Sache que dorénavant
je ne t'écrirai plus qu'une
phrase sur deux
que ton regard s'y penche
et ton souffle s'y installe
entre mes fulgurances
mes à-peu-près
entre mes forces et
mes maladresses
tu sauras mieux que quiconque
me montrer mes défauts
et mes fragilités vaines
me faire ressentir à ta manière
l'intensité impalpable
de tes renversements profonds
de temps à autre
les mutismes inattendus
qui te saisiront nets
aussi les questions multiples
qui parsèmeront ton esprit
dans le sillage de quelques
véhémences indomptées
qui par trop l'énerveront
j'ai pleine confiance en ta
sincérité et n'en attends aucune
indulgence particulière
si certains de mes mots se
prennent soudain à briller
je saurais en retour me nourrir
de tous les tiens qui ne fluctuent pas
tel un amour offert cet espace
entièrement libre n'a rien d'une
vague concession irréfléchie
à partir de maintenant
je te cède de moi le
plus précieux des abandons
puisque la nuit venue j'écoute battre
en sourdine l'écho luminescent
de ton coeur qui sommeille
j'ai voulu au grand jour te partager
toi seule n'es-tu pas cette
âme soeur cette âme soeur à
laquelle j'aurais pu continuer
de rêver encore longtemps...


jean-marc frelier 19/03/2020 (ev)
“ jours d'Un “
copyright exclusif
Dédicace : M. Matiah Eckhard Elial

Report this text