Isotropies...( 233 )

Jean Marc Frelier


Etude (89)

Majorana (17)

(psaume 298)



Ne subis pas l'hiver

n'accable pas l'été

va où la terre entière

vaut chemins complétés

temps s'ouvrit pour le grain

qui lève à la lumière

les moissons dans tes mains

et l'heurt à la rivière




n'attend rien qui s'élève

d'un champ morne affadi

que la nuit te soit brève

tout du jour interdit

le silence est limon

où s'engouffre ton rêve

et l'espoir son rebond

sur les maux qui s'achèvent




ce que nous avons fait

entre aimer et mourir

de nous-mêmes imparfaits

de nos choix à rougir

l'énoncé des erreurs

amoindries du regret

rectifie les douleurs

n'éteint pas mais permet...



jean-marc frelier 04/09/2018 (ev)

“ dynamiques du vide “

copyright exclusif

Dédicace : M. Israël Eliraz

Report this text