J'attends la prochaine marée.

Christophe Hulé

Carte postale amère.

Mademoiselle aux cheveux soleil je t'écris du bord de la mer


Dans le café du Paradis piège à cons du touriste aigri

Un vieux mégot dans un rêve de suie cendrier coquillage plein à craquer d'étoiles

Une guitare aux arpèges gris un lézard vert au bord de la mer va s'étendre sur le sable

Un p'tit violon dans l'cœur qui sonne comme une crécelle


Un serpent de lune enroule ses spires dans le vent des dunes

Le cauchemar s'étire sur la plage obscurcie

Entre deux horizons

Entre deux âges

J'attends la prochaine marée
 

  • J'aime beaucoup ce poème; le bord de la mer l'hiver, en dehors des touristes, c'est un monde magique.

    · Ago about 1 month ·
    Default user

    arzel

Report this text