Je trace

Tom Altort


Encore une illusion
Une erreur de perception
Juste une simple déception
Ai-je une addiction
Aux désillusions

Certains ont bien en eux l'art
De nous peindre notre idéal
A oxygéner notre moral
Tout nous semble brutal
Quand vient le mal à l'âme

Et je trace, je trace le vent de mes tourments
Me poussant vers l'avant
Il s'engouffre dans mes ailes déchirées
Je ne fais que virevolter
Mais rien ne me fera jamais tomber
De mon ciel de rêves étoilé
Je trace pour exister
Je trace pour prouver
Que le mal ne laisse trace
Qu'où le doute à sa place

Symptômes d'infection
Dans mon corps en perdition
Sans sentir nos cœurs à l'unisson
T'as choisi Ta raison
Non tes émotions

J'enterre le conjugal
Dessous une pierre tombale
Attendant peut-être le miracle
D'un véritable oracle
Exhumant cet idéal

Et je trace, je trace le vent de mes tourments
Me poussant vers l'avant
Il s'engouffre dans mes ailes déchirées
Je ne fais que virevolter
Mais rien ne me fera jamais tomber
De mon ciel de rêves étoilé
Je trace pour exister
Je trace pour prouver
Que le mal ne laisse trace
Qu'où le doute à sa place


Signaler ce texte