Jim Harrison

julien-greco

Extrait d'un poème que je lis et relis sans modération !


La fenêtre d'or


Tout à coup mon cœur s'emballe.
Après des semaines d'absence je rentre chez moi par
un jour sombre et venteux, roupille quelques minutes,
au réveil le soleil inonde la maison,
cette lumière issue d'une étoile parmi des milliards
entre par la fenêtre, tamisée
par les feuilles jaune vif verdâtre du saule
et ma tête ensommeillé s'ouvre en grand
pour la première fois depuis des mois,
froide insolation, or jaune, jaune doré, or jaune,
cet œil hors d'âge baigné de lumière jaune.


...


Report this text