La fille en rouge

Alain Cattiaux


J' suis amoureux d' la fille en rouge celle qu'a son corps devant la porte
Et qu'attend que quelqu'un l'escorte sur le chemin du lit qui bouge
Sur son petit cœur y'a une croix mais faut pas compter qu'elle le sorte
Y'a que sa viande qui s'exporte sur le chemin du lit en bois
Elle a goûté du bout des doigts à peu près tout c' que l' crépuscule
Cache dans l'ombre d'un pécule sur le lit où on ne dort pas
C'est jamais elle qu'est a la caisse à cause de ses jambes à rallonge
Elle, elle passe simplement l'éponge sur le lit qu'attend la tendresse
J' suis amoureux d'une princesse qu'a son royaume sur la butte
Et je suis roi quelques minutes sur le lit qui prend pas les pièces
Elle dit qu'elle fait jamais semblant m'a même fait croire qu'elle était vierge
En s'ag' nouillant dessus mon cierge sur ce lit où les chats sont blancs
Un regard sur sa taille mince t'envoie au septième angélus
Mais les escaliers sont en sus sur le chemin du lit qui grince
Dans l'horizon d' ses yeux violette l'éventail de ses princes de Vienne
A comme un trop plein de persiennes sur le chemin du lit qu'on jette
Signaler ce texte