La peur

Chat Perché

Mon esprit est hanté, hanté par ce démon
Dérangé. Forme ronde élancée de folie
Qui travaille sans bruit, sans bruit à l'embolie,
Dévorant tout de moi d'un vorace sermon.

Un ami m'apparaît noircisseur de poumon,
Et d'un simple Simon je fantasme Emilie.
L'ineffable danger, d'une danse affaiblie,
M'affole du prochain, m'intronise mormon.

Je lutte et m'empoisonne ainsi le cœur. Crétin,
C'est un masque sans fin savourant son festin.
Suffit - Il te suffit souffrir cette défaite ;

Déserte ce vieux champs couvert de ton chagrin
Et vois la vérité comme une nuit parfaite:
On est ce que l'on naît, mon très cher pèlerin.

Signaler ce texte