LA POUDRE D'ESCAMPETTE.

whispers

Fuyez donc cet homme ! Pendant qu'ils amassent des sommes, Lui a vendu son âme aux mots. À ce venin qui empoisonne, À ce destin qui emprisonne, Il est atteint par tout les maux. Est-il condamné à descendre, À ne vivre que des cendres, Qu'il sème sur son passage ? Évaporant ce qu'il enflamme, Transcendant corps-cœur-âme, Au large, il envoie son message.
Signaler ce texte