La vitre me renvoie ton reflet

rechab

Et une réponse un peu "tardive" à SD: voir http://welovewords.com/documents/la-buee-que-fait-la-nuit


         S'il faut suivre
la course des nuages ,
sur l'horizon des champs,
courbés par le vent,
la vue est limitée
par la fenêtre fermée.
Une vitre me renvoie mon reflet,
la nuit bientôt tombée .


Au-dessus de coteaux
je distingue pourtant de noirs corbeaux
sur la lande.
On dirait qu'ils m'attendent
       dans les arbres dénudés:
ce sont ces sortes de feuilles,
           qui marquent le deuil
       des jours partis en fumée.


                 Je t'ai imaginée
dans le reflet,       à mes côtés
regardant les nuées qui s'enfuient,
goûtant la buée que fait la nuit,
à travers la fente du verre :
           le désir s'est fait image,
     se superposant au paysage
du réveil solitaire.   


Je ne sais pas s'il faut attendre
qu'il fasse tout à fait noir :
 ( et si les cendres
recouvraient tout espoir
sous l'aile immense
de cet oiseau
qui serait réduit au silence,
car effacé du tableau ? )


                  Je me souviens
que tu me parlais dans le temps,
de la chanson du vent
        qui toujours revient
      au travers des collines,
mais la musique de l'absence
mène plutôt la danse
de ses éclats de mandoline.


         Entends-tu aussi
          la même chose ?
As-tu aussi pour compagne la nuit
et sa chanson morose
qui fredonne semblable refrain
quand l'amour hiberne ?
Alors que je rêve que tes bras se referment,
sur moi ,       et que je te tiens par la main  .


-

montage photo perso
Report this text