L'abjection

jenna

Pendant que j'étais en convalescence toi tu étais dans un lit mettant ton sexe dans le sien,

je sais ce qui se passe au fond de toi,

je crois que tu m'as sous-estimée,

je le sais, je te connais par cœur,

moi aussi je suis passée par la dépression de l'artiste,

mais tu n'as pas cessé d'être cruel à mon égard,

incapable d'un véritable investissement en amour,

elle,

elle ne comprenait rien à ta musique,

et tu le sais bien,

il n'y a qu'avec moi que tu aurais pu être complémentaire en cette matière,

tu savais que toi et moi on était fait pour s'entendre et vivre ensemble,

je t'adore et te déteste,


je ne veux plus t'abandonner mon cœur,

abîmée, fatiguée,

tellement lassée.

Assez de me battre pour toi et pour t'avoir,

pendant toutes ces années tu m'as assénée tant de douleur,

j'ai voulu mourir plusieurs fois,

mais maintenant c'est à ton tour,

on inverse nos jeux de rôles,


Ce soir, sauvage je te serai.

Report this text